Rechercher
  • Weasyn

ET SI ON EN FAISAIT TOUT UN FROMAGE !

Le 27 mars 2021, c’est la Journée mondiale du fromage. C’est l’occasion pour la France et de nombreux pays de célébrer les produits fromagers de leurs terroirs. On dénombre au moins 1200 variétés de fromages pour la France et 10 000 variétés sont estimées au niveau mondial. Pour certains, le fromage se doit même d'être considéré et dégusté comme un vin : il est choisi selon son origine, ses ingrédients de fabrication ou encore sa méthode de production.


Découvrez les origines et l’étymologie du fromage, ainsi que les tendances de consommation autour du fromage. Et pour encore mieux les savourer, nous vous proposons quelques recettes simples et originales pour cuisiner vos restes ou vos surplus de fromages !



LES ORIGINES ET L’ÉTYMOLOGIE DU MOT FROMAGE


Même s'il reste difficile de dater précisément l'apparition du fromage, celui-ci aurait été fabriqué pour la première fois en l’an 7 000 avant J.C. Le principe de sa fabrication aurait été découvert au Proche-Orient, où les habitants transportaient le lait dans des "outres", qui sont des sacs réalisés à l'origine avec des estomacs de jeunes ruminants. En présence de la présure - que l'on sait aujourd'hui être un coagulant nécessaire à la fabrication des fromages -, contenue dans ces organes, le lait aurait caillé et donné la première forme de fromage. Une découverte, finalement fruit du hasard, qui a permis de conserver le lait plus longtemps, mais également de le transporter et le consommer plus facilement.


Dans l'Antiquité, on désignait par caseus formaticus le "fromage fait à partir du lait dans un moule". Le mot grec phormos a donné l'équivalent forma en latin, qui signifie "former" ou encore "mouler". En France notamment, c'est la deuxième partie du mot caseus formaticus qui est restée dans les locutions. Au fil du temps, le mot évolua. Vers le 16ème siècle, le mot forma devient formage, puis au siècle suivant se transforme en fromaige, pour ensuite devenir le nom tel que nous l'utilisons aujourd'hui : fromage. Nos voisins italiens parlent d'ailleurs toujours de formaggio.

D'autres pays, quant à eux, ont gardé le caseus, à l'origine du mot caséine désignant la protéine principale du lait : donnant ainsi l'étymologie des mots käse en allemand, kaas en néerlandais, queso en espagnol, queijo en portuguais ou encore cheese en anglais.



DU FROMAGE POUR TOUS LES GOÛTS


Les Français sont particulièrement amateurs de fromage : 90 % d’entre eux l’incluent au moins une fois par semaine dans leurs repas et 40 % en consomment tous les jours (Source : Statista). Les Français en consomment en moyenne 26 kg/an, ce qui les place en deuxième position juste derrière les Grecs (un peu moins de 30 kg/habitant/an), mais bien plus loin que les États-Unis (environ 15 kg/habitant/an). En comparaison de ces gros pays consommateurs de fromages, l'Asie est le continent où la consommation annuelle par habitant est la plus faible : 0,3 kg par habitant en Malaisie, 0,2 kg en Chine, ou bien 0,1 kg en Thaïlande. Quant au Japon (2 kg) et à la Corée du Sud (1,6 kg), les fromages venant essentiellement de France sont considérés comme des produits de luxe.


En France, parmi les plus de 1 200 variétés, voici le top 6 des fromages les plus consommés : - l'emmental - le camembert - les chèvres - les fromages fondus - le coulommiers - le comté


On observe généralement que la consommation de fromage augmente progressivement dans la population avec l'âge. Traditionnellement, il est pris à la fin du repas, mais on observe de plus en plus sa consommation lors de moments de convivialité, notamment durant l'apéritif et les afterworks, où les planches à partager font florès. Loin d'avoir une image désuète, le fromage bénéficie de la tendance alimentaire de fond qui attire les consommateurs vers les produits authentiques et locaux. Le crémier retrouve une place de choix dans les commerces de proximité plébiscités, souvent avec un statut de garantie de qualité.



6 RECETTES ORIGINALES À RÉALISER AVEC SES RESTES DE FROMAGE


  • Pancakes aux 3 fromages

Rien de plus facile que de préparer des pancakes avec vos restes de fromages. Vous pouvez ajouter autant de fromages que vous souhaitez : le principe est de vous amuser et de découvrir de nouveau plaisir pour vos papilles ! Une recette idéale pour les week-ends.

  • Sauce au chèvre

Parfois, les croûtes des fromages de chèvre ont tendance à durcir rapidement. Redonnez-leur vie en accompagnant vos pâtes ou votre gratin d'une sauce onctueuse et de caractère.


  • Œufs cocottes au camembert et chorizo

Véritable emblème de la gastronomie française, le camembert est l'un des fromages les plus appréciés et consommés par les Français, qu’il soit ferme, fait à cœur ou coulant. Le camembert s’associe parfaitement avec du salé ou du sucré !


  • Madeleines au jambon et raclette

Quand on se lance dans une soirée raclette, on a tendance à en faire beaucoup trop. Plutôt que de jeter votre fromage ou d'en manger une troisième fois, nous vous proposons une délicieuse déclinaison de madeleines salées !



  • Samoussas au Roquefort

En 1925, le Roquefort est le premier fromage à être classé en Appellation d’Origine, précurseur des actuels AOP et AOC. Avec cette renommée mondiale, faisons-lui faire une savoureuse alliance avec une spécialité méditerranéenne en le déclinant en samoussas.


  • Cake aux vieux fromages

Il vous reste plusieurs fromages entamés dans votre frigo que vous avez failli oublier et vous ne savez pas quoi en faire ? Voici notre recette d’un cake salé pour terminer tous vos restes d'anciens fromages qui arrivent terme. Le cake est idéal si vous n’avez pas beaucoup de temps pour cuisiner.









Posts récents

Voir tout
SF_TAG_MEMBER_OF_CMYK.png
  • Facebook
  • Instagram
  • Twitter - Gris Cercle